Week-End Annuel 2019 : nous étions plus de 1500 participants!

Cette année, nous avons reçu la visite de deux orateurs des pays les plus peuplés de la planète: l’Inde et la Chine. Ils nous ont raconté le courage des chrétiens qui continuent à marcher à contre-courant dans une société qui les rejette de plus en plus. Mais le moment le plus fort de ce week-end était sans doute la demande de pardon d’Elia, venu d’Irak, aux chrétiens arméniens qui étaient présents dans la salle. Que nous réservera le week-end prochain? Réservez la date dès aujourd’hui: les 24 et 25 octobre 2020.

Les meilleurs moments du week-end

Témoignages, rencontres, découvertes, lancement de la campagne Inde, temps avec les jeunes et les enfants… Retrouvez votre Week-End Annuel en image.

particpant

«Les témoignages que j'ai entendus étaient vraiment très poignants et très touchants.»

David – participant au Week-End Annuel 2019

Les orateurs

Cette année, les orateurs nous ont encore touchés par leur foi et leur capacité de persévérer dans un environnement hostile. Ils nous donné de nombreux exemples de l’action de Dieu dans les vies, même quand tout parait désespéré. Quand la famille en Christ est là pour soutenir les chrétiens persécutés, tout peut changer. Voici un résumé de leurs interventions.

Michel Varton, ancien directeur de Portes Ouvertes France
« Dieu a secoué la montagne »

La vision de Portes Ouvertes est d’accompagner les changements dans le monde. Cela a été le cas en URSS. Pendant des années, avant la chute du communisme, nous avons fait passer des bibles en contrebande derrière le rideau de fer. Le communisme était une montagne. Puis nous avons lancé 7 ans de prière pour le monde politique… et le mur de Berlin est tombé. Qui pouvait imaginer que ce système pouvait s’écrouler en l’espace de 6 mois? Dieu a secoué la montagne. Nous nous sommes ensuite tournés vers le monde musulman. Nous avons lancé 10 ans de prière pour le monde musulman. Là encore, Dieu a ébranlé la montagne Nous vivons un moment unique dans l’histoire de l’Eglise. Jamais Dieu n’a autant agi dans le monde musulman. Même dans les pays les plus fermés. Si l’Eglise est persécutée, c’est parce qu’elle est envoyée vers les nations rebelles. L’Eglise est envoyée comme un prophète pour le Seigneur, une église envoyée pour que les montagnes tremblent.

MALAISIE
Ned : « La moisson est abondante »

Les Malais de Malaisie n’ont pas le droit de devenir chrétiens. Si un Malais quitte l’islam, il sera dénoncé par ses parents et il sera envoyé 3 mois dans un centre de réhabilitation où il sera battu et endoctriné pour revenir à l’islam. De nombreuses restrictions leur sont imposées. En Malaisie il est aussi interdit d’utiliser le mot Allah pour les non-musulmans, or, c’est le nom donné à Dieu dans les bibles de Malaisie. Les chrétiens ont refusé de changer ce nom dans la Bible. Des pasteurs qui annonçaient l’Evangile aux musulmans ont disparu ces dernières années, comme le pasteur Raymond Koh. En Malaisie, il y a une moisson abondante mais peu d’ouvriers. Priez pour que Dieu lève des ouvriers.

ALGÉRIE
Youcef : « Dieu nous a accordé de surmonter la peur »

En ce moment les églises en Algérie passent par des moments difficiles. Le gouvernement a décidé de fermer presque toutes les églises. Quand j’ai vu toutes ces manifestations de soutien en France, ça a été un grand encouragement pour moi. Le gouvernement algérien est très sensible aux pressions internationales. Des permis d’exercer avaient été confiés en 1974. A l’époque, l’Eglise Protestante d’Algérie ne comptait que 4 églises. En 2003, ces églises sont devenues 100% algériennes. Depuis, le gouvernement algérien a rendu très difficile le renouvellement des permis. Une des plus grandes bénédictions que Dieu nous a accordé en Algérie, c’est d’aider l’Eglise algérienne à surmonter ses peurs. On n’a plus peur des commissariats, des tribunaux, des fermetures d’églises… car quoi qu’il arrive, Dieu est au contrôle.

COLOMBIE
Enrique: «Merci pour votre amour envers nous»

J’ai connu la faim. Je peux dire aujourd’hui que la faim qui fait vraiment mal c’est la faim d’amour. Si je n’ai plus faim aujourd’hui, c’est grâce à Portes Ouvertes. Merci pour votre amour envers nous. J’ai grandi avec 2 messages: celui de la guérilla et celui de Christ. Si je n’ai pas pris les armes pour entrer dans la guérilla quand j’étais jeune, c’est parce que ma grand-mère m’emmenait à l’église. Je suis devenu pasteur à 21 ans et j’ai reçu ma première menace de mort à 24 ans. J’ai dit à ma femme que tous les pasteurs avaient peur de la guérilla. Je lui ai demandé: «Qu’en penses-tu, devons-nous partir ou rester?» Elle m’a répondu: «Enrique, je préfère être la veuve d’un pasteur que la femme d’un homme sans courage.» Alors, je suis resté. Les paramilitaires me détestaient. Un commandant me haïssait tellement qu’il voulait m’écraser avec sa voiture. Je demandais à Dieu: «Comment puis-je aimer cet homme?» Dieu m’a fait comprendre que la seule arme qui pouvait les désarmer, c’était l’amour. J’ai décidé de commencer à les aimer.»

GOLFE PERSIQUE
Boutros : «La fidélité de Dieu se manifeste dans la persécution»

On apprend qu’Asia Bibi du Pakistan a eu un rêve durant sa période de captivité qui lui confirmait qu’elle serait libérée. Son avocat, un musulman, a témoigné: «C’est le Dieu des chrétiens qui a libéré Asia Bibi.» Boutros nous raconte également l’histoire d’un chrétien iranien qui, après avoir été emprisonné à cause de sa foi a décidé de rentrer chez lui et de continuer à intercéder avec fidélité pour son peuple. Pour Boutros, l’Eglise persécutée ne fait pas que de souffrir. «Oui, ils souffrent mais c’est une histoire de ténacité où la fidélité de Dieu se manifeste. » Il ajoute: « Moi-même je pourrais habiter dans un autre pays, mais je préfère vivre parmi les musulmans pour leur témoigner de Jésus car je les aime. Si vous voulez continuer à servir l’Eglise persécutée, il faut que vous soyez vous-même une Eglise forte, un sacrifice vivant pour être la lumière du Christ en France.»

CHINE
Judy: «Priez pour la jeune génération!»

Judy connaît très bien la persécution. Son travail consiste à fortifier les chrétiens persécutés dans leur foi. Cette oratrice a dressé un tableau très précis de la persécution en Chine. On apprend que celle-ci revêt plusieurs formes: les chrétiens sont épiés dans des églises officielles par de la vidéo surveillance. Ceux qui fréquentent les églises clandestines (les plus nombreux) changent souvent de lieu de culte pour la célébration (à domicile, au restaurant …). Il est strictement interdit de donner un enseignement religieux aux mineurs mais l’Eglise s’organise pour le faire quand même. Enfin, les chrétiens d’arrière-plan bouddhiste et musulmans connaissent une vive persécution de par leur famille, mais ils choisissent de tenir ferme malgré l’épreuve. Judy finit en demandant la prière pour la jeune génération mais aussi pour que des ouvriers se lèvent afin de toucher les minorités ethniques qui soupirent après l’Evangile.

IRAK
Elia: «Je voudrais demander pardon au Dieu d’Abraham»

«Nous demandons pardon à tous les chrétiens du monde. Les Kurdes ont fait beaucoup de choses mauvaises mais au nom de Jésus-Christ, ils peuvent devenir une bénédiction.» Elia a étudié avec profondeur le Coran dans une école islamique durant six ans. Il a eu beaucoup de contacts avec les frères musulmans. En 2005, il entre pour la première fois dans une église et devient chrétien. Lors de son intervention, Elia a insisté avec humilité sur sa demande de pardon. Conscient de la gravité des atrocités commis par ses ancêtres, Elia a décidé de demander pardon publiquement en se mettant à genoux devant un chrétien arménien, membre du public. Un temps de réconciliation, d’émotion extrêmement fort, alors que le génocide arménien vient d’être reconnu par les Etats-Unis, il y a quelques jours seulement.

INDE
Sunder: des nouvelles de la campagne Impact Inde

Aujourd’hui en Inde, les pasteurs et les évangélistes sont devenus des criminels à cause de l’extrémisme hindouiste. En septembre dernier, on a enregistré 100 attaques contre les églises. La persécution contre les chrétiens est en forte augmentation, mais tous les ans nous pouvons toucher 400.000 personnes. C’est possible grâce à vos prières. Vos messages, envoyés dans la cadre de la campagne Impact Inde, apportent une huile de joie aux chrétiens persécutés. Chaque mot que vous leur écrivez est une onction sur eux. Oui, l’onction de l’Eternel est sur vous, sur eux. Rebâtissons ensemble sur les ruines pour apporter une couronne de joie sur ces personnes. J’étais avec vous il y a 4 ans. Je vous avais parlé de ces maisons à reconstruire pour ceux qui avaient tout perdu. Grâce à vos prières et vos dons, nous construisons une centaine de maisons par an. Depuis, nous avons pu reloger 3000 personnes. Quand je vais leur rendre visite, je repense à vous et je parle de vos challenges.

Louange «À Contre-Courant»

Pat Berning a animé la louange lors du Week-End Annuel. Il a également composé et écrit un chant spécialement pour le week-end sur le thème «Croire à Contre-Courant». La partition peut être téléchargée ici.