Week-End Annuel 2018

Week-End Annuel 2018 : Quel encouragement !
Nous n’avions jamais été aussi nombreux ! Pendant deux jours nous avons entendu les témoignages exceptionnels des sept orateurs. Retrouvez les moments forts du week-end sur cette page.
Date à noter pour la prochaine édition : 2 et 3 novembre 2019.

Les meilleurs moments du week-end

Témoignages, rencontres, découvertes, lancement de la campagne Inde, temps avec les jeunes et les enfants… Retrouvez votre Week-End Annuel en image.

Les chiffres du Week-End Annuel

1 430

Personnes présentes

730 heures

d’engagement de prière pour l’Inde

(depuis ça a beaucoup augmenté !)

Repas

4 689 repas servis

cap-inde-f

C’est parti ! Samedi à 18h00 nous avons lancé la campagne «Impact Inde !». Cette campagne durera au moins deux ans et commence par 40 jours de prière pour l’Église en Inde.

Tout droit venu d'Inde

Ranit, notre orateur venu d’Inde nous a parlé de l’urgence de porter ce pays dans la prière : l’émergence des nationalistes hindous, leur désir d’éliminer le christianisme, la hausse alarmante des cas de persécution contre les chrétiens… Dans le même temps, une partie de l’Église tient le coup, comme cette veuve d’un pasteur assassiné qui a déclaré :

«Je vais reprendre le travail là où mon mari l’a laissé pour Christ.»

Ranit a été touché de voir que nous priions pour son pays.

Un stand dédié à la campagne « Impact Inde »

Panneaux d’exposition, points d’information et d’inscription et tente de prière. De nombreux participants ont été touchés et se sont inscrits à la campagne directement sur le stand.
Beaucoup se sont également succédés dans la tente de prière et ont pris un moment d’intercession pour l’Inde.

Trois panneaux étaient disposés dans le stand Inde. Le 1er expliquant la structure de la société hindoue en castes, le 2nd parlant de l’histoire et de la composition de l’Église, et le 3ème abordant les enjeux des prochaines élections. Si les nationalistes gagnent l’année prochaine, ils auront toute latitude pour mettre en place leur programme : éliminer le christianisme d’ici à 2021.

40 jours de prière !

Notre mur d’intercesseurs se remplit à vue d’œil ! Déjà plus de 730 heures réservées afin de prier pour ce pays !
Vous aussi, inscrivez-vous à la campagne et choisissez votre créneau.

«Il y a une persécution terrible qui sévit en Inde. C’est un moment crucial pour prier pour les chrétiens en Inde et pour le gouvernement.»

– Philippe qui s’est engagé à prier pour l’Inde

Les orateurs

Message du dimanche matin de Wybo, équipier de Portes Ouvertes International, sur «Aimez vos ennemis» :

Un des plus grands intérêts du Week-End Annuel, c’est d’être au plus près des chrétiens persécutés. On y apprend des informations inédites, parfois même confidentielles (celles-ci nous ne les reproduisons pas ici !). Pour vous, une sélection, parmi les citations marquantes de nos orateurs.

CORÉE DU NORD–  Hea Woo

«En Corée du Nord le simple fait de prononcer le nom de Jésus peut vous mener en prison. Remerciez Dieu d’avoir la liberté de religion.»

INDE –  Ranit

«Le 31 décembre 2021 est la dernière date a laquelle les hindouiste veulent voir des chrétiens en Inde. Mais ils ne savent pas que rien ne peut faire disparaître l’épouse de Christ.»

MEXIQUE –  Carlos

«Dieu commence à oeuvrer quand nous comprenons que la persécution fait partie de notre foi. C’est ce que je vois au Mexique. Derrière la persécution il y a un objectif : aimer comme Christ a aimé.»

alg

ALGÉRIE –  Djilali

«Ils ont fermé les portes d’une église, mais l’église ce n’est pas des murs. L’Église, c’est nous !»

INDONÉSIE –  Biantoro

«J’ai dit a Dieu, pourquoi ? pourquoi dans mon église ? Et Dieu m’a parlé, si le culte avait finit 5 mins plus tôt, il y aurait eu beaucoup plus de victimes. Imaginez 1000 ou 2000 personnes auraient été dans la cour au moment de l’explosion.»

SOUDAN –  Yasin

«Presque toutes les ONG ont été chassées du pays, et beaucoup d’écoles chrétiennes associées aux églises ont été fermées.»

WY

INTERNATIONAL –  Wybo

«En Inde aujourd’hui c’est l’heure du réveil. Le Saint-Esprit est vraiment à l’oeuvre mais dans le même temps, les extrémistes hindous sont de plus en plus puissants.»